Sylvie Payette : son top 5 des séries québécoises

Sylvie Payette, la créatrice du téléroman culte Chambres en Ville (Lire son interview) livre son top 5 des séries québécoises…

 

famille-plouffe__02__a-radio-canada.jpgLa famille Plouffle, adaptée du roman de Roger Lemelin (1953)

Commentaire de Sylvie Payette : « Le film Les Plouffle (ndr : réalisé par Gilles Carle) a été écrit à partir d’une série télé, laquelle avait même débuté plus tôt à la radio. C’est la série qui a inventé ce style « téléroman » qui a marqué le Québec jusqu’à aujourd’hui. Une famille, des histoires qui nous ressemblent. Il y avait peu de décors, l’histoire se déroulait lentement, mais les Québécois ont suivi cette série, comme s’il s’agissait de leur propre famille. Je n’en ai vu que quelques épisodes qui existent encore, mais j’en ai entendu parler tout au long de ma carrière. »

Synopsis de la série : Le quotidien d’une famille de la classe ouvrière au Québec à la fin des années 40…

 

1Les fils de la liberté, de Claude Boissol (1981)

Commentaire de Sylvie Payette : « Une série qui date de plusieurs années. J’ai beaucoup aimé cette série. Elle m’a donné envie d’écrire pour la télévision. »

Synopsis de la série : Au 19ème siècle, le combat d’Hyacinthe Bellerose, ayant prononcé le serment des Fils de la Liberté en pleine rébellion des patriotes…

 

 

02TV249_1

 

Lance et compte, de Réjean Tremblay, Jacques Jacob et Louis Caron (1986)

Commentaire de Sylvie Payette : « Une série qui a utilisé des techniques de cinéma et a modifié la façon de réaliser les séries d’aujourd’hui. Un moment marquant. Depuis les séries ne ressemblent plus aux téléromans d’autrefois. »

Synopsis de la série : Les aventures de l’équipe de hockey, le National du Québec…

 

 

xpmvu51081b347803bLes filles de Caleb, de Jean Baudin (1990)

Commentaire de Sylvie Payette : « Pour les mêmes raisons (ndr : que pour Lance et compte), les techniques de cinéma. Mais c’est aussi une série qui parlait de nous, de notre passé. C’était un heureux mélange de ce que nous aimions du téléroman et de ce que le cinéma nous offrait. Notre premier gros succès hors frontières. »

Synopsis de la série : A la fin du 19ème siècle, en Mauricie, l’histoire d’amour flamboyante entre Emilie Bordeleau et Ovila Pronovost. Elle est une institutrice dévouée, il est un aventurier passionné…

 

la vie la vie

La vie la vie, de Stéphane Bourguignon (2001)

Commentaire de Sylvie Payette : « Le charme, l’intelligence… une vraie belle série à découvrir. »

Synopsis de la série : La vie, les amours et les petits tracas d’une bande d’amis à Montréal au début des années 2000…

=> Lire l’interview de Vincent Graton

 

Propos recueillis par Thomas Destouches le 24 février 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s