Bruce LaBruce : son Top 5 des films québécois

Réalisateur canadien anglophone, Bruce LaBruce est un cinéaste à part. Explorant le tabou, il a signé une oeuvre cohérente (Hustler White, Gerontophilia, L.A. Zombie…), volontairement choquante et décisive. Grand cinéphile, il dresse ci-dessous la liste de ses 5 plus grands films québécois…

 

ordres Les Ordres, de Michel Brault (1974)

Commentaire de Bruce LaBruce : « Un mélodrame politique éprouvant à propos de la crise d’octobre »

Synopsis du film : Suite à la promulgation de la loi sur les mesures de guerre en octobre 1970 au Québec, cinq individus sont arrêtés par les autorités, sans chef d’inculpation. L’espace de quelques jours, ils sont emprisonnés en toute « légalité »…

=> Lire la critique

 

sonatine_affiche Sonatine, de Micheline Lanctôt (1984)

Commentaire de Bruce LaBruce : « Un film émouvant et opiniâtre sur des adolescentes et la désaffection juvénile »

Synopsis : Deux adolescentes, en mal d’amour, ne voient plus de raison de vivre dans un monde d’adultes anesthésié, indifférent, aveugle à leur détresse. (Eléphant Cinéma)

 

 

The-Act-of-the-Heart-images-bbf58bbc-32d3-4505-909f-0d9525c2913 Act of the Heart, de Paul Almond (1970)

Commentaire de Bruce LaBruce : « Un film choquant et émotionnellement intense sur la révolte d’une femme »

Synopsis : Une jeune femme protestante tombe éperdument amoureuse d’un prêtre catholique…

 

 

bons-debarras_grande.jpgLes Bon Débarras, de Francis Mankiewicz (1980)

Commentaire de Bruce LaBruce : « Un regard unique et dérangeant sur la relation mère-fille, avec quelques sous-entendus incestueux »

Synopsis : La relation fusionnelle entre une jeune fille et sa mère dans une petite ville des Laurentides…

 

 

mon oncle antoine affiche
copyright : ONF

Mon Oncle Antoine, de Claude Jutra (1971)

Commentaire de Bruce LaBruce : « Un des meilleurs films sur le passage à l’âge adulte jamais réalisé. »

Synopsis du film : A Black Lake, petit village minier niché au fin fond du Québec, la vie s’écoule durement. Le magasin d’Antoine est le principal lieu de la communauté : on y trouve de tout, surtout de la compagnie. A la veille de Noël, Antoine est appelé pour récupérer le corps d’un jeune garçon décédé plus tôt. Il part en pleine tempête de neige, accompagné de son neveu Benoît…

=> Lire la critique

 

Propos recueillis par Thomas Destouches le 8 février 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s